Discover Weekly 
PARTOEM

As part of my initiative to showcase the diversity of local brands, I invite you to discover Partoem, the handmade leather goods assembled by folding, without glue or stitching. 

           —By Andrew McNally

PartoemMadeleine Beaulieu
Photo: Studio Yagub

Partoem by Madeleine Beaulieu, Creative Director.
(FRENCH VERSION BELOW)

What is the story behind your brand and how would you describe it? Partoem evolved for several years before it was launched. First and foremost, it is a gesture of affirmation of my personal values in response to several disappointing and frustrating realities in the fashion world. It also stems from a desire for creative freedom and a quest for originality. Finally, Partoem was born thanks to the generosity and encouragement of my mother and several friends. 

Partoem is a brand of original quality leather accessories that are  made locally and does not adhere to the conventional fashion calendar. The product line changes slowly and grows at a pace that suits me.  

Partoem

What is your creative process? My creative process is partly intuitive and partly measured. As originality is an important aspect to me, I often try to do things in a different way. I impose constraints on myself and look for solutions to make it all work from a functional and aesthetic point of view. 

What has inspired your latest collection? I don’t have a new handbag collection but my products are now available in a new bright orange shade. However, I do have a new collection of accessories for dogs, which consists of collars and leashes of all sizes, offered in the same colours as the handbags. 

What are your influences? I’ll answer dogs, because I just developed a canine accessory collection. 

What is your signature piece? It’s the folded assembly, without glue or stitching, with the custom designed hardware present on all my handbags. 

Partoem

Who is the PARTOEM woman? It’s a difficult question. The truth is, I’m not sure I really know her that well yet. My clients and women in general are complex and nuanced. If I had an adjective to bring them together it might be passionate.  

What is your fondest fashion memory? What comes to mind is an act of courage. It was at a CAFA Connects luncheon when Melanie Ellezam, founder of Olmsted, challenged Aldo’s business model publicly. Sometimes it takes discomfort to make a difference. Hats off to the purists who are living the full expression of their beliefs. 

How are you coping with COVID? I’m taking it one day at a time. I’m really grateful for the customers who keep buying online. I’m lucky to have inventory, not depend on a third party for production, and to have the leather and hardware in stock to produce my bags. 

On a different note…which book is on your nightstand at the moment? “L’hôtesse de l’air” (trilogy) by Elizabeth Landry. It is the perfect light read for these tough times.  

 

Which song are you listening to over and over? The only song I can listen to over and over again is Vivaldi’s “Four Seasons”. My favorite is Winter.  

Which television series are you binge watching? “The Pharmacist” (Netflix). 

What is your favorite recipe of the moment? The famous smoothie. 

Which movie inspires you? “Parasite” directed by Bong Joon Ho. 

Partoem

Photographer: Dominic Lachance
Model: Miranda Chan

PARTOEM.CA

FOR MORE CONTENT ON CANADIAN TALENTS,
FOLLOW ANDREW ON INSTAGRAM & FACEBOOK!

Want to discover more Canadian brands? Click here.  

______________

VERSION FRANÇAISE

Dans le cadre de mon initiative ayant pour but de faire découvrir la diversité de marques locales, je vous présente aujourd’hui la maroquinerie fait main par pliage, sans colle ni couture,  de Partoem. 

Partoem par Madeleine Beaulieu, directrice de la création. 

Comment est née votre marque et comment la décririez-vousPartoem a germé pendant plusieurs années avant de voir le jour. D’abord et avant tout c’est un geste d’affirmation de valeurs personnelles en réaction à plusieurs réalités décevantes et frustrantes dans le milieu de la mode. C’est aussi un désir de liberté créative et une quête d’originalité. Finalement, Partoem est né grâce à la générosité et l’encouragement de ma mère et de plusieurs amis. 

Partoem est une marque d’accessoires de cuir de qualité originale qui fabrique tout localement et qui n’adhère pas au calendrier conventionnel de la mode. La gamme de produits change lentement et grandit au rythme qui me convient. 

Parlez-moi de votre processus créatifMon processus créatif est en parti intuitif et mesuré. Comme l’originalité est importante pour moi je cherche souvent à faire les choses d’une manière différente. Je m’impose des contraintes et je cherche des solutions pour faire fonctionner le tout d’un côté fonctionnel et esthétique. 

Qu’est-ce qui a inspiré votre nouvelle collection ? Je n’ai pas de nouvelle collection de sacs à main cependant mes produits sont maintenant disponibles dans une nouvelle teinte d’orange vif. J’ai par contre une nouvelle collection d’accessoires pour chiens, qui consiste de colliers et de laisses de toutes les tailles, offerts dans les mêmes coloris que les sacs à main. 

Quelles sont vos influences du moment ? Je vais répondre les chiens. Car je viens de développer une collection d’accessoires canins.  

Quelle est la pièce signature de votre marque ? C’est l’assemblage pliage, sans colle ni couture, avec la quincaillerie dessinée sur mesure présents sur tous mes sacs à main. 

Qui est la femme PARTOEM ? C’est une question difficile. La vérité c’est que je ne suis pas certaine de vraiment bien la connaître encore. Mes clientes et les femmes en générale sont complexes et nuancées. Si j’avais un adjectif pour les rassembler ce serait peut-être passionnée.   

Quelle est votre plus beau souvenir relié à la modeCe qui me vient à l’esprit c’est un acte de courage. Je pense que c’est quand Mélanie Ellezam, fondatrice de Olmsted, a remis en question le modèle d’affaires d’Aldo publiquement lors d’un déjeuner CAFA Connects. Parfois les malaises sont nécessaires pour faire changer les choses. Chapeau aux puristes qui vivent la pleine expression de leurs convictions. 

Comment relevez-vous les défis de la COVID ? Je prends ça un jour à la fois. Je suis vraiment reconnaissante pour les clients qui continuent d’acheter en ligne. Je me trouve chanceuse d’avoir de l’inventaire, de ne pas dépendre d’un tierce parti pour la production et d’avoir de la matière première en stock pour produire.  

Sur une note différente… quel est le livre sur votre table de chevet L’hôtesse de l’air” (trilogie) par Elizabeth Landry. Ça ajoute un peu de fantaisie et légèreté en ces temps difficiles. 

La chanson que vous écoutez en boucleLa seule mélodie que je suis capable d’écouter en boucle sans me tanner c’est “Les Quatres Saisons” de Vivaldi. Ma préférée est l’hiver. 

Une télésérie que nous devrions visionner en rafale ?  The Pharmacist” (Netflix). 

Votre recette du moment  Le fameux smoothie. 

Et un film qui vous inspire Parasite” réalisé par Bong Joon Ho. 

Written on: May 25, 2020