Discover Weekly
FINEZZA AU NOM DE L’HOMME

As part of my initiative to showcase the diversity of local brands, I invite you to discover the bespoke suits of Finezza au nom de l’homme and their first ready-to-wear collection. 
           —By Andrew McNally

Finezza au nom de l’homme by Ivan Lehec, designer.
(FRENCH VERSION BELOW)

What is the story behind your brand? And who would you describe it? 10 years ago, we revived our family heritage. Our family owned a tailor shop on the Western side of France. We offered sewing lessons in French schools and specialized in the Breton headdress. We decided to consolidate everything under one banner with a strong image, Finezza.  

What is your creative process? This may sound atypical, but nothing is set in stone six months or one year ahead. We can change our mind in just a few weeks. But globally, since FINEZZA is a lifestyle brand, we draw inspiration from our travels, our relationships, light and local architecture. All of these inspire new curves, new color combinations and textures. I must stress that we are a bespoke brand. Our objective is to dress a man’s silhouette, taking into account his stature down to his complexion, with timeless style. We do not advocate season dressing.  

What has inspired your latest collection? We have developed two very specific collections this year. As a response to the demand for formal wear (weddings and galas) in the past two years, we offer a selection of rich fabrics, some with abstract motifs, as to break the monotony of the tuxedo, while keeping an extremely elegant allure and style through our cuts. The second (imagined well before the pandemic) will be perfect when the confinement period is over. Our selection of casual chic jackets mix the English countryside with the souple Italian shoulder, offering a variety of finishings, like the pocket details. We want to emphasize the pleasure of wearing garments, without the uptight aspect of suiting.   

Finezza

What are your influences? I am heavily influenced by music at the moment. Gregory Alan Isakov’s music is an awakening to freedom and clarity. Sitting on your balcony, looking over your sun filled garden, let the music playing in your ears guide your thoughts and inspirations as #itwillbeok.   

What is your signature piece? The double breasted jacket which you will find in our latest collection of prêt-à-porter jackets and suits. Based on the artisanal construction of our bespoke jacket, we modified it for everyday life. The great advantage is that it can be specially designed with the desired details.  

Who is the FINEZZA man? The FINEZZA man is free, in his mind and his movements. He likes to discover the best of what humankind and nature have to offer.  

What is your fondest fashion memory? Our best memories are from TOM* (Toronto Men’s Fashion Week). We met many people that have joined our team, helping us bring our numerous projects to fruition. Some have become instrumental in Finezza – Au nom de l’Homme. I must also mention our video project with the Grands Ballets Canadiens de Montréal which will be unveiled when life comes back to normal. It was a wonderful experience that we are excited to share with the public.  

Finezza

How are you coping with COVID? Of course our Westmount boutique is closed and we are respecting the governmental instructions. We have many weddings that are still confirmed between June and October. For the moment, everything is under control even though the workshop and the boutique are closed. Since the launch of the brand, we have always kept our frivolous costs to a minimum which is now an advantage as we have no debts and our sales agents and collaborators are independent. We have started posting lifestyle capsules sharing style advice and offering free consultations to clients and men in general seeking advice. They all have a touch of humour to lighten the mood.  

On a different note… which book is on your nightstand at the moment? “Les héritiers de l’impérialisme romain” by François-J. Lessard and “Histoire de la politesse de 1789 à nos jours” by Frédéric Rouvillois.  

Finezza

Which song are you listening to over and over? “Abatina” by Calypso Rose. “Forever young” by Alphaville. And many more I must confess.  

Which television series are you binge watching? “The English game” (Netflix). 

What is your favorite recipe of the moment? A Negroni to start things off and then an Asian salmon tartare in front of a movie in a cosy ambiance.

Which movie inspires you? “Frozen 2”. As my girls are watching it over and over, I see the beauty of imagination through their eyes. On a more serious note, I must say “Braveheart” (directed by Mel Gibson). William Wallace was an inspiring man. 

All images: Sasha Onyshchenko at Kravetz photographics.

FINEZZA.CA

FOR MORE CONTENT ON CANADIAN TALENTS,
FOLLOW ANDREW ON INSTAGRAM & FACEBOOK!

To discover more Canadian brands, click here.

____________________

VERSION FRANÇAISE

Dans le cadre de mon initiative ayant pour but de faire découvrir la diversité de marques locales, je vous invite aujourd’hui à découvrir l’univers du sur-mesure de Finezza au nom de l’homme et leur première collection de prêt-à-porter. 

@finezza_au_nom_de_lhomme par Ivan Lehec, designer 

Comment est né votre marque et comment la décririez-vous? Nous avons relancé l’héritage familiale il y a presque 10 ans maintenant. Notre famille disposait d’une boutique de tailleur dans l’Ouest de la France. Nous donnions des cours de couture dans des écoles françaises ainsi qu’une spécialité de la coiffe bretonne. Nous avons donc décidé de créer une image forte en “Finezza” afin de tout regrouper sous une seule et même bannière.  

Parlez-moi de votre processus créatifPeut-être peut-il paraître atypique, mais il n’est pas coulé dans le béton six mois à un an d’avance. Il se peut que dans les dernières semaines nous changions l’idée. Mais globalement, sachant que FINEZZA se veut être un lifestyle, nous nous inspirons de nos voyages, de nos rencontres avec les gens, de la luminosité et de l’architecture locale afin de déterminer de nouvelles courbes, de nouveaux agencements de couleurs et de textures. Il est bon de rappeler que vu que nous sommes spécialisés dans le sur-mesure artisanal, nous voulons embellir chacune des silhouettes que nous rencontrons en fonction de la carrure, teint de peau pour offrir un style intemporel. Nous n’avons jamais été dans une optique de consommation à la saison. 

Qu’est-ce qui a inspiré votre nouvelle collection? Nous avons deux gammes spécifiques pour cette saison. La première, relié à l’événementiel, vu la forte hausse de demandes pour les mariages et les galas depuis deux ans, nous avons des tissus avec des textures très riches, des motifs abstraits afin de casser la monotonie tout en gardant une allure extrêmement élégante et stylée de par nos coupes. La deuxième (conçue bien avant la pandémie) qui pourrait bien aller avec la réalité des gens lors de la reprise après cette pandémie est ce côté casual chic mêlant le côté countryside anglais et une souplesse d’épaules à l’italienne, tout en offrant une multitude de finitions par la forme des poches par exemple et la souplesse de la construction de nos vestons. Nous voulons privilégier le plaisir de porter ses vêtements, de créer un impact tout en diminuant le côté guindé. 

Quelles sont vos influences du moment? Une influence musicale qui se prête bien au temps actuel et en terme d’inspiration, cela éveil en moi une sorte de liberté et de clarté.  C’est Gregory Alan Isakov. Laissez sa musique entrer en vous, assis sur votre balcon, votre jardin ensoleillé et laisser la guider vos plus belles idées, vos plus belles inspirations. Car #cavabienaller 😉 

Quelle est la pièce signature de votre marque? Le veston croisé sort directement de notre atelier pour la toute nouvelle gamme de vestes et costumes en prêt-à-porter. Partant d’une construction artisanale que nous offrons pour notre gamme faite main, celle-ci est adapté à un mode de vie actuel, autant pour vos soirées 5 à 7 que votre vie de tous les jours et déjà en boutique. L’avantage est qu’elle peut aussi être conçue spécialement pour vous avec les détails souhaités.  

Qui est l’homme FINEZZA? L’homme FINEZZA est une personne libre, assumée, libre de ses mouvements et aimant découvrir ce que l’humain et la terre a de plus beau à lui offrir.  

Quelle est votre plus beau souvenir relié à la mode? Notre plus beau souvenir est relié à nos saisons passé à TOM* (Toronto Men’s Fashion Week) ou certaines personne se sont greffées à nous pour nous aider à réaliser ces projets qui prenaient énormément de notre temps et qui depuis, sont devenus des collaborateurs actifs au sein de Finezza – Au nom de l’Homme. De belles relations se sont établies et nous avons pu voir et vivre en face à face l’engouement des gens venus d’horizons et de pays différents envers la philosophie et l’image de notre marque. Je peux aussi citer notre dernier projet vidéo avec les Grands Ballets Canadiens de Montréal qui sera dévoilé dès que la situation reviendra à la normale. Ce fût une très belle expérience et nous sommes très fébriles à l’idée de vous présenter cela. 

Comment relevez-vous les défis de la COVID? Bien entendu, notre boutique de Westmount est fermée et nous respectons les consignes gouvernementales. Nous avons de nombreux mariages à venir qui sont toujours confirmés entre juin et octobre et pour l’instant tout est sous contrôle malgré le fait que l’atelier et notre boutique n’opèrent plus. Notre fonctionnement depuis le début était de minimiser les coûts inutiles alors nous avons l’avantage de ne pas avoir de dettes et nos vendeurs, nos collaborateurs sont tous indépendants. Nous profitons par contre de ce surplus de temps afin de lancer des capsules vidéos afin d’entretenir le lifestyle Finezza en donnant des conseils de style, en offrant des consultations gratuites à nos clients et ceux qui voudraient nous découvrir. Nous y ajoutons toujours une pointe d’humour pour que ces vidéos puissent aider les gens à se détendre dans cette période. 

Sur une note différente… quel est le livre sur votre table de chevet? Les héritiers de l’impérialisme romain” de François-J. Lessard ainsi que “Histoire de la politesse de 1789 à nos jours” de Frédéric Rouvillois.  

La chanson que vous écoutez en boucle? Abatina” de Calypso Rose. “Forever young” de Alphaville et bien d’autres je dois l’avouer.

Une télésérie que nous devrions visionner en rafale? “The English game” (Netflix). 

Votre recette du moment? Un Negroni en apéro et un tartare de saumon à l’asiatique devant un film dans une belle ambiance cosy;)  

Et un film qui vous inspire? La reine des neiges 2” car le fait que nos filles l’écoutent en boucle me permet de voir la beauté de l’imagination à travers leurs yeux. Sur une note plus sérieuse je dirais de tous mes films, “Braveheart” (réalisé par Mel Gibson). Il m’a toujours plu et inspiré, William Wallace était un homme rassembleur et inspirant. 

Written on: June 1, 2020