Discover Weekly 

CHRISTOPHER BATES

As part of my initiative to showcase the diversity of local brands, I invite you to discover the menswear brand, with a gender neutral touch which will most probably lead to a women’s line, Christopher Bates.

           —By Andrew McNally

Christopher Bates
Photo courtesy: Christopher Bates

Christopher Bates by Christopher Bates, Creative Director.  
(FRENCH VERSION BELOW)

What is the story behind your brand? I loved clothes starting from a young age. I was an energetic kid and realized that when I wore a piece or an outfit that I really liked it gave me positive energy. I credit my mom for dressing my brother’s and I in some pretty cool gear in the late 80’s and early 90’s. We wore lot’s of neon and fun brands like T&C Surf Designs, Chip & Pepper, and Stussy, etc. I started sketching ideas for clothes and logos and had a book full of designs by the time I was 13. However, growing up in Vancouver, I wasn’t aware of fashion as an industry in which to pursue a career. It wasn’t until my late teens and early 20’s when I started travelling to Europe that I became inspired and started to seriously consider becoming a fashion designer. After high-school, I completed a Bachelor of Arts degree at UBC and then a Marketing Communications Management Certificate at BCIT. I was drawn to the creativity inherent in marketing and advertising. After graduating from BCIT I worked for a boutique marketing agency in Yaletown. It was a terrific experience but after 5 years there I decided it was time to pursue my passion. 

I sold my apartment, moved to Milan and enrolled in the Fashion Design program at Istituto Marangoni. The program was immensely challenging, but the knowledge and skills I gained were instrumental in preparing me to launch my brand, which was my goal from day one. After graduating I moved back to Vancouver and launched my brand in 2008. We had some good initial traction with boutiques in Vancouver and Toronto, but basing in a relatively small market like Vancouver was difficult for a myriad of reasons including sourcing and production. In order to grow the business I decided to move to Toronto in 2010. From 2010 to 2014 we gradually built the business in Toronto. While doing so, we got on the radar of some interesting people in the industry in Italy who helped persuade me to relocate there and start doing all of our production in Italy. From 2014 to 2019 I was based in Milan, but still spent quite a bit of time building our business in Canada. Throughout this period we made a number of big moves including: getting our footwear into Harry Rosen, getting our clothing into Nordstrom, and designing the new uniforms for Air Canada. After 5 years in Italy our production and sourcing was fairly streamlined so in 2019 I decided to move back to Toronto to focus on business development in North America.  

Now we are working on growing our business with Harry Rosen and Nordstrom. We have an exciting ongoing collaboration with MTV. We recently signed a licensing deal with Paramount Pictures to produce “Top Gun” merchandise to coincide with the new “Top Gun: Maverick” film coming out this December. We are also opening a brand new headquarters/showroom space in Eaton Center this summer.  

How would you describe your brand? Contemporary tailored sportswear and eveningwear blended with athletic influences. All of our products are proudly made in Italy with artisanal level craftsmanship and cutting-edge Italian fabrics. 

What is your creative process? My creative brain is almost always switched on. I try to keep an open mind and stay attuned for good ideas, which can come from anywhere, even dreams. More specifically though, I attend a major fabric sourcing fair in Milan twice per year. Fabrics excite me and finding materials that inspire me is the first official step in the creative process when it’s time to design a new collection. I meticulously go through thousands of materials from many of the world’s top mills in order to find a dozen or so that are truly special. Once I find the fabrics the collection begins to take shape. 

What has inspired your latest collection? My FW20 collection was inspired by outer space, the night sky, micro textures/micro patterns, and vintage military uniforms. 

What are your influences? Architecture, anatomy, graphic design, geometry, music (Depeche Mode), film, Sean Connery’s James Bond, and travel. 

What is your signature piece? Most people know me for the Romeo kiss shirt. It’s a white dress shirt with a red lipstick kiss on the collar.  

Who is the Christopher Bates man? First off, it’s not necessarily a man. The line is gender neutral. Lot’s of women wear my line and I’m planning to create more pieces for women soon. The line appeals to fashionable individuals who want to feel confident and stand out from the crowd. They have a cultivated appreciation of style and are looking to invest in wardrobe staples and go-to highlight pieces.  

What is your fondest fashion memory? When the brand was picked up by Nordstrom. That was a triumphant moment.  

How are you coping with COVID? Keeping busy. As an entrepreneur I’ve always said there is unlimited work to be done. My schedule has been less hectic so I’ve been able to shift more of my focus onto design which is fantastic.  

On a different note… which book is on your nightstand at the moment? “Edge of Eternity” by Ken Follett. 

Which song are you listening to over and over? “Oh Baby” by LCD Soundsystem. 

Which television series are you binge watching? “Breaking Bad”. I’m obsessed.   

What is your favorite recipe of the moment? Pasta di frutti di mare. 

Which movie inspires you? Any of Sean Connery’s “James Bond” films. 

Good to know: The Christopher Bates line is currently on sale at Nordstrom.ca. 

 CHRISTOPHERBATES.COM

FOR MORE CONTENT ON CANADIAN TALENTS,
FOLLOW ANDREW ON INSTAGRAM & FACEBOOK!

Want to discover more Canadian brands? Click here.  

______________

VERSION FRANÇAISE

Dans le cadre de mon initiative ayant pour but de faire découvrir la diversité de marques locales, je vous présente aujourd’hui la griffe pour hommes, avec une approche non-genrée qui mènera fort probablement à une collection pour femmes, Christopher Bates. 

Christopher Bates par Christopher Bates, directeur de la création. 

Comment est née votre marque? Je me rappelle aimer les vêtements depuis mon plus jeune âge. J’étais un enfant énergique et j’ai réalisé que lorsque je portais une pièce ou une tenue que j’aimais vraiment, cela me donnait une énergie positive. Je dois beaucoup à ma mère qui nous a habillé, mon frère et moi, dans des vêtements “cool” à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Nous portions beaucoup de néons et des marques comme T&C Surf Designs, Chip & Pepper et Stussy.  

J’ai commencé à dessiner des idées de vêtements et de logos. J’avais un livre plein de dessins à l’âge de 13 ans. Cependant, vivant à Vancouver, je n’avais pas conscience que la mode était une industrie dans laquelle on pouvait faire carrière. Ce n’est qu’à la fin de mon adolescence et au début de la vingtaine, lorsque j’ai commencé à voyager en Europe, que j’ai été inspiré et que j’ai sérieusement commencé à envisager de devenir designer.  

Après le secondaire, j’ai obtenu un baccalauréat en Arts à l’Université de la Colombie-Britannique, puis un certificat de Gestion de communication marketing à l’Institut des technologies de la Colombie-Britannique. J’ai été attiré par la créativité inhérente au marketing et à la publicité. Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai travaillé pour une agence-boutique de marketing à Yaletown. C’était une expérience formidable, mais après cinq ans, j’ai décidé qu’il était temps de poursuivre ma passion. 

J’ai vendu mon appartement, je suis déménagé à Milan pour m’inscrire au programme de Design de mode de l’Istituto Marangoni. Le programme fut un énorme défi, mais les connaissances et les compétences que j’y ai acquises m’ont permis de me préparer à lancer ma marque, ce qui était mon objectif dès le premier jour. Après avoir obtenu mon diplôme, je suis retourné à Vancouver et j’ai fondé ma marque en 2008.  

Au départ, nous avions de bons contacts avec des boutiques à Vancouver et à Toronto, mais il était difficile de s’implanter dans un marché relativement petit comme celui de Vancouver, pour une multitude de raisons, notamment l’approvisionnement et la production. Afin de développer la croissance de l’entreprise, j’ai décidé de m’installer à Toronto en 2010. De 2010 à 2014, nous avons progressivement développé l’activité à Toronto. Ce faisant, nous avons attiré l’attention de quelques manufacturiers en Italie qui m’ont persuadé de m’y installer afin d’y faire toute notre production.  

De 2014 à 2019, j’étais basé à Milan, mais je faisais plusieurs aller-retour pour mieux établir l’entreprise au Canada. Tout au long de cette période, nous avons des objectifs importantes : nous avons négocié un point de vente de nos chaussures chez Harry Rosen, nos vêtements sont disponibles chez Nordstrom et nous avons conçu les nouveaux uniformes d’Air Canada. Après cinq ans en Italie, notre production et notre approvisionnement roulaient bon train, si bien qu’en 2019, j’ai décidé de revenir à Toronto pour me concentrer sur le développement des affaires en Amérique du Nord.  

Nous travaillons maintenant à la croissance de nos activités avec Harry Rosen et Nordstrom. Notre collaboration avec MTV est également très intéressante. Nous avons récemment signé un accord de licence avec Paramount Pictures pour concevoir des produits dérivés de “Top Gun” qui coïncident avec le nouveau “Top Gun : Maverick” qui sortira en décembre prochain. Nous allons également ouvrir un tout nouveau siège social et une salle de montre au Centre Eaton de Toronto cet été.  

Comment décririez-vous votre marque? Des vêtements de sport et de soirée contemporains teintés d’influences athlétiques. Tous nos produits sont fièrement fabriqués en Italie avec un savoir-faire de niveau artisanal et des tissus italiens de grande qualité. 

Parlez-moi de votre processus créatifJ’essaie de garder l’esprit ouvert et de rester à l’affût des bonnes idées, qui peuvent venir de n’importe où, même des rêves. Mais plus précisément, je participe deux fois par an à un grand salon de l’approvisionnement en tissus à Milan. Les tissus me passionnent et trouver des matériaux qui m’inspirent est la première étape officielle du processus créatif quand il s’agit de concevoir une nouvelle collection. Je passe méticuleusement en revue des milliers d’étoffes provenant des plus grands tisserands du monde afin d’en trouver une douzaine qui sont vraiment spéciaux. Une fois que j’ai trouvé les tissus, la collection commence à prendre forme. 

Qu’est-ce qui a inspiré votre nouvelle collection? Ma collection automne-hiver 2020 a été inspirée par l’espace, le ciel nocturne, les micro textures et les micro motifs et les uniformes militaires d’époque. 

Quelles sont vos influences du moment? L’architecture, l’anatomie, le design graphique, la géométrie, la musique (Depeche Mode), les voyages et les films, surtout ceux de James Bond incarné par Sean Connery. 

Quelle est la pièce signature de votre marque? La plupart des gens me connaissent pour la chemise “Romeo Kiss”. C’est une chemise blanche avec un baiser de rouge à lèvres sur le col.  

Qui est l’homme Christopher Bates? Tout d’abord, ce n’est pas nécessairement un homme. La ligne peut-être considérée comme non-genrée ; beaucoup de femmes portent mes pièces et je prévois de créer des vêtements pour les femmes bientôt. La ligne s’adresse aux personnes confiantes et qui veulent se démarquer. Elles ont une appréciation acquise du style et cherchent à investir dans leur garde-robe tant par des articles de base de qualité que des pièces extravagantes. 

Quelle est votre plus beau souvenir relié à la mode? Lorsque Nordstrom a passé une commande pour vendre ma collection dans leurs magasins. Ce fut un moment triomphal.  

Comment relevez-vous les défis de la COVID? En me tenant occupé. En tant qu’entrepreneur, j’ai toujours dit qu’il y a toujours un travail illimité à faire. Mon emploi du temps étant moins chargé, cela m’a permis de me concentrer davantage sur le design, ce qui est fantastique.  

Sur une note différente… quel est le livre sur votre table de chevet? Aux portes de l’éternité” par Ken Follett. 

La chanson que vous écoutez en boucle? “Oh Baby” par LCD Soundsystem. 

Une télésérie que nous devrions visionner en rafale “Breaking Bad”. Je suis obsédé. 

Votre recette du moment? Des pâtes aux fruits de mer. 

Et un film qui vous inspire? N’importe lequel des films de “James Bond” incarné par Sean Connery. 

À savoir : La collection Christopher Bates est actuellement en vente sur Nordstrom.ca. 

Written on: May 25, 2020