Entrevue avec Virginia Marcoli
EFFLEURE

Dans le cadre de mon initiative ayant pour but de faire découvrir la diversité de marques locales, je vous présente aujourd’hui Effleure, la rencontre de la lingerie et de l’univers olfactif.

—English below—

Par Andrew McNally

Effleure par Virginia Marcolin, fondatrice.

Comment est née votre marque ? Il y a quelques années, je faisais le tri dans mon tiroir de lingerie (amassée surtout à l’époque où j’achetais de la lingerie chez Selfridges) et j’ai senti une odeur de parfum… cela m’a rappelé un flot de souvenirs sensuels. Je me suis dit : comment puis-je associer la puissance du parfum à l’attrait visuel de la lingerie ? Il a fallu quelques années pour trouver un partenaire olfactif avant la naissance d’Effleure.

Comment décririez-vous votre marque ? Sensuelle, féminine, évocatrice, émancipatrice.

Parlez-moi de votre processus créatif ? J’ai un oeil avisé pour la mode et les tendances… alors j’y mets ma propre interprétation qui relève de mon instinct. Le résultat est une interprétation fantaisiste d’un style classique.

Qu’est-ce qui a inspiré votre nouvelle collection ? Notre première collection est une petite capsule magnifiquement conçue qui regroupe trois styles de lingerie importants : la culotte en dentelle, le bikini rétro et le string. Quelque chose de magnifique pour tous les goûts répondant aux besoins de base d’une femme féminine et sûre d’elle. Effleure n’est pas pour les jeunes filles.

Quelles sont vos influences du moment ? Des beautés intemporelles, décalées et fortes : Audrey Hepburn, Jackie Kennedy, la princesse Diana.

Quelle est la pièce signature de votre marque ? Je dirais la culotte en dentelle ; la coupe est flatteuse et sexy sur toutes les morphologies et dans toutes les tailles.

Qui est la femme Effleure ? Elle est sophistiquée, sûre d’elle, enjouée et consciente de sa sensualité.

Quelle est votre plus beau souvenir relié à la mode ? Assise dans la salle de montre La Perla à Londres alors que j’achetais pour Selfridges… mon introduction au monde de la lingerie de luxe !

Comment relevez-vous les défis de la COVID ? Je suis introvertie, donc ce n’est pas loin de ma routine habituelle. J’aime avoir mes quatre garçons autour de moi tout le temps (même si c’est chaotique et parfois difficile de se concentrer !).

Sur le plan professionnel, j’ai choisi de me lancer dans la production de masques pour le visage et les yeux infusés de mélanges d’huiles essentielles. Vivant avec la bipolarité, je sais combien il est important de gérer sa santé mentale, surtout dans les moments de stress. Les bienfaits des huiles essentielles sont bien connus et utilisés dans les pratiques de méditation et de yoga dans le monde entier. Dans cette optique, je suis en train de concevoir une collection d’accessoires aromatiques et thérapeutiques pour aider à maintenir le bien-être mental et à se protéger en même temps contre les COVID. Elle est plus adaptée à notre climat actuel.

Sur une note différente… quel est le livre sur votre table de chevet ? C’est sur ma table de nuit virtuelle. “Mama Sutra: Love and Lovemaking Advice to My Son” par Natasha Ria El-Scari. J’aimerais me considérer comme progressiste et compréhensive aux yeux de mes fils. Ce livre est plein de conseils judicieux sur la façon dont une mère peut inculquer à ses fils une attitude saine sur un sujet souvent tabou.

La chanson que vous écoutez en boucle ? “The Gambler” par Kenny Rogers; les paroles me donnent la chair de poule.

Une télésérie que nous devrions visionner en rafale ? “Sons of Anarchy”.

Votre recette du moment ? Un steak tomahawk frotté au paprika bourbon.

Et un film qui vous inspire ? “The Devil Wears Prada”, réalisé par David Frankel. Vous n’avez pas besoin de vous laisser faire de qui que ce soit.

 

*

 

As part of my initiative to showcase the diversity of local brands, I invite you to discover Effleure, the meeting of lingerie and the olfactory universe, scent-uality reimagined! 

Effleure by Virginia Marcolin, Founder.

What is the story behind your brand? A few years ago, I was sorting through my fancy lingerie drawer (mostly collected during my days as Selfridges’ lingerie buyer) and smelled a whiff al perfume… it brought on a flood of sensual memories. I thought, how can I marry the power of scent with the visual appeal of lingerie? It took a few years to find a scent partner before Effleure was born.

How would you describe your brand? Sensual, feminine, evocative, empowering.

What is your creative process? I have a keen eye for fashion and trends… then I put my own spin on it that speaks to my gut instinct. What results is a whimsical take on a classic style.

What has inspired your latest collection? Our first collection is a small, beautifully-rendered capsule of three important lingerie styles: the lace culotte, the retro bikini and the G-string. Something gorgeous for all tastes, to cover all bases for a feminine, confident woman. Effleure is not for little girls.

What are your influences? Timeless, quirky, strong beauties: Audrey Hepburn, Jackie Kennedy, Princess Diana.

What is your signature piece? I would say the lace culotte; the fit is so flattering and sexy on all shapes and sizes.

Who is the Effleure woman? She is sophisticated, confident, playful and aware of her sensuality.

What is your fondest fashion memory? Sitting in the La Perla showroom in London while I was buying for Selfridges… my introduction to the world of luxury lingerie!

How are you coping with COVID? I am an introvert so it’s not far off my normal routine. I love having my four boys around all the time (although it’s chaotic and sometimes hard to concentrate!).

Business-wise, l have chosen to pivot into producing face and eye masks infused with essential oil blends. Living with bipolar, I know how important it is to manage one’s mental health, especially during stressful times. The benefits of essential oils are well-known and used in meditation and yoga practices worldwide. With this in mind, I am designing a collection of aromatic and therapeutic accessories to help maintain mental wellness and protect against COVID at the same time. It is more relevant to our current climate.

On a different note, which book is on your nightstand at the moment? It’s on my virtual nightstand, “Mama Sutra: Love and Lovemaking Advice to My Son” by Natasha Ria El-Scari. I’d like to think of myself as progressive and understanding in my sons’ eyes. This book is full of great advice on how a mother can instil in her sons a healthy attitude about an often taboo subject.

Which song are you listening to over and over? “The Gambler” by Kenny Rogers; the lyrics give me goosebumps.

Which television series are you binge watching? “Sons of Anarchy”.

What is your favorite recipe of the moment? Tomahawk steak with a paprika bourbon rub.

Which movie inspires you? “The Devil Wears Prada”, directed by David Frankel. You don’t have to take shit from anyone.

Written on: October 14, 2020