Discover Weekly 
NADYA TOTO

As part of my initiative to showcase the diversity of local brands, I invite you to discover Nadya Toto. Celebrating her 30th anniversary in fashion, the designer is marking the occasion with a collection of frames under her name and is introducing a line of vegan handbags that have received the PETA seal of approval.

           —By Andrew McNally

PHOTO: ANNOUK LESSARD

Nadya Toto by Nadya Toto, designer
(French version below)

What is the story behind your brandIt started in the late 1980s. I was one of the first Canadian Designers showing jersey and jacquard womenswear collections for the first time. Today, Nadya is celebrating 30 years of her fascinating collections. 

How would you describe your brandSophisticated, yet minimalist, ultra-feminine & decidedly romantic. 

nadya totoS/S 2020
PHOTO: DONAT BOULERICE

What is your creative processIt is all about visioning and visualization. I do true fabric research, creating mixes and fabric designs with textile mills. I then conceive a collection through the selected fabrics. Sketching designs in my head and scratching them onto paper. And then it is all about editing, editing, editing, editing. Listening to music, I drape fabrics on a mannequin. A mix of trial and error until perfection decides to take place at last. Only then does it become THE COLLECTION! 

S/S 2020
PHOTO: DONAT BOULERICE

What has inspired your latest collectionBrazil. The unforgettable vibe from a trip to Brazil: the people, the nature that just grows everywhere, the architecture (I think they are incredibly talented in architecture especially with influences from the 1950s, 1960s, 1970s influences). Oscar Niemeyer is amazing. 

S/S 2020
PHOTO: DONAT BOULERICE

What are your influencesI am enlightened everyday by my Italian roots that bring me inner security in myself, my thinking, my visions, and love. I am influenced constantly by the small Italian cities where I come from, such as Silvi Marina on the beach and the South of Italy Palo del Colle. 

S/S 2020
PHOTO: DONAT BOULERICE

What is your signature pieceThe SISI capelet! It is a black flocked polka dot tulle capelet with a gros grain knotted ribbon tie. 

nadya totoS/S 2020
PHOTO: DONAT BOULERICE

Who is the NADYA TOTO womanEvery woman. 

What is your fondest fashion memoryOne of my most incredible shows in 2001 at the USINE C in Montréal. 

nadya totoS/S 2020
PHOTO: DONAT BOULERICE

How are you coping with COVIDGreat! I am taking it as an opportunity to do things I never have time to do, like going for walks with my daughter everyday! I am keeping very optimistic and starting my Spring 2021 collection! 

On a different note… which book is on your nightstand at the moment“True Love” by Thich Nhat Hanh.  

Which song are you listening to over and over
“Big in Japan” by Alphaville.
“La Cura” by Franco Battiato. 
But I must mention my favorite and most inspiring music composer of all times Ennio Morricone. 

nadya totoS/S 2020
PHOTO: DONAT BOULERICE

Which television series are you binge watching“Suburra” (Netflix).  

What is your favorite recipe of the momentVegan burgers made of beets. 

Which movie inspires youThe classic “Blade Runner” directed by Ridley Scott.  

NADYATOTO.COM

FOR MORE CONTENT ON CANADIAN TALENTS,
FOLLOW ANDREW ON INSTAGRAM & FACEBOOK!

______________

VERSION FRANÇAISE

Dans le cadre de mon initiative ayant pour but de faire découvrir la diversité de marques locales, je vous invite à découvrir la griffe Nadya Toto qui souffle ses 30 bougies cette année. Elle lance une collection de montures et dévoile une ligne de sacs à main végane qui a reçu le sceau d’approbation de PETA. 

Nadya Toto par Nadya Toto, designer. 

Comment est née votre marque et comment la décririez-vous ? 

J’ai fondé ma marque à la fin des années 1980. À l’époque, j’étais l’une des premières designers canadiennes à présenter des collections de jersey et de jacquard. Cette année, Nadya Toto célèbre 30 ans de créations.  

 Ma marque est sophistiquée, tout en étant minimaliste, ultra-féminine et décidément romantique.  

Parlez-moi de votre processus créatif ?

Tout est dans la visualisation et la conception. Je fais de la recherche textile très poussée avec des tisserands ; nous concevons de nouveaux mélanges et des motifs propres à ma marque. Ces étoffes sont le point de départ de mon processus créatif. J’imagine de pièces que je griffonne sur papier. Et puis c’est editing, editing, editing et editing. En écoutant de la musique, je drape des tissus sur des mannequins. C’est un mélange d’essais et d’erreurs jusqu’à ce que la perfection prenne place. Et c’est à ce moment que le tout devient une collection ! 

Qu’est-ce qui a inspiré votre nouvelle collection ?

Le Brésil. J’y ai fait un voyage inoubliable. L’ambiance qui se dégage de ce pays est merveilleuse, les gens, la nature qui pousse partout et l’architecture (les édifices datant des années 1950, 1960 et 1970 sont incroyables). L’architecte brésilien Oscar Niemeyer est exceptionnel.  

Quelles sont vos influences du moment ?

Je suis inspirée quotidiennement par mon héritage italien qui me sécurise, mes pensées, ma vision et l’amour. Les petits villages en Italie, dont Silvi Marina et Palo del Colle, sont aussi une source d’inspiration.  

Quelle est la pièce signature de votre marque ?  

Ma petite cape Sisi. Elle est taillé dans un tulle point d’esprit noir nouée par un ruban gros grain.  

Qui est la femme  NADYA TOTO? 

Toutes les femmes.  

Quelle est votre plus beau souvenir relié à la mode ? 

L’un de mes défilés les plus incroyables a eu lieu à Montréal en 2001.  

Comment relevez-vous les défis de la COVID ? 

À vrai dire, très bien. Je prends le temps de faire des choses que je n’avais pas le temps de faire avant, comme prendre de longues marches quotidiennes avec ma fille. Je demeure très optimiste et j’ai débuté la conception de ma collection printemps-été 2021. 

Sur une note différente… quel est le livre sur votre table de chevet ? 

“True Love” par Thich Nhat Hanh.  

La chanson que vous écoutez en boucle ? 

“Big in Japan” par Alphaville.
“La Cura” par Franco Battiato.  

Je dois aussi mentionner que mon compositeur préféré est Ennio Morricone. 

Une télésérie que nous devrions visionner en rafale ? 

“Suburra” (Netflix).  

Votre recette du moment ? 

Les hamburgers végétaliens faits à base de betteraves.  

Et un film qui vous inspire ? 

Le classique “Blade Runner” réalisé par Ridley Scott.  

 

Written on: May 4, 2020